Quel type de bois est utilisé pour l’extension de votre maison ?

Le bois est une matière organique très durable et employée depuis la nuit des temps. Il peut être recyclé, consomme très peu d’énergie et lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. C’est fort de cela que les constructions à base de bois sont fortement encouragées.

Cependant, les bois n’ont pas tous les mêmes degrés d’efficacité. Il y en a qui sont très fiables, d’autres beaucoup moins. Quels sont les types de bois utilisables pour une extension de maison ?

Dans le meme genre : Extension de maison à Colmar : tout ce qu’il faut savoir

Pourquoi faire une extension avec le bois ?

Agrandir sa maison est aujourd’hui une nécessité pour plus d’un. En fonction des naissances, des exigences de la vie, beaucoup de personnes désirent agrandir leur maison. 

Quoi de mieux qu’utiliser le bois pour cette réalisation. Cet élément possède d’ailleurs de nombreux atouts contrairement à d’autres matériaux, notamment le béton, le parpaing, la brique, le fer forgé, le PVC ou encore l’aluminium. 

Cela peut vous intéresser : Extension à ossature bois : qui faut-il contacter ?

Le bois est beaucoup plus léger que les autres matériaux tels que le béton, la brique, etc. Dans le même temps, il représente l’un des matériaux les plus résistants et modulables. 

En se servant du bois pour une extension, l’architecte a une plus grande liberté de construction. Il offre d’excellentes propriétés isolantes en raison de sa faible conductivité thermique. Il est cependant important de connaître les types de bois à employer.

Le sapin ou l’épicéa 

Plus d’informations sur la durabilité des types de bois sur ce site https://www.extension-ossature-bois.fr. C’est l’essence la plus couramment employée pour une ossature bois en raison des avantages présentés. 

Généralement, le sapin est le résineux le plus économique du marché du bois. Il propose des propriétés intéressantes en raison de sa légèreté et de son aspect ultra-résistant. Néanmoins, il est beaucoup moins résistant à l’humidité. Comparativement à d’autres bois, il nécessite un certain traitement afin de pallier cet inconvénient qui lui fait défaut.

Le Douglas 

Ayant une belle couleur tirant sur le rouge, ce bois ne pourrit pas. Il fait d’ailleurs partie des bois ne pouvant pas pourrir même après des années d’utilisation. 

Il est évident qu’il soit très adapté pour une ossature bois ou encore pour la construction d’une terrasse. Toutefois, son prix n’est pas abordable. Contrairement au sapin qui semble très économique, le Douglas est très coûteux comme bois. 

Le chêne 

Il s’agit de l’un des bois les plus prestigieux du marché du bois. Il est généralement destiné aux travaux de finitions, notamment les poteaux, menuiseries, planchers, etc. Bien qu’ultra-résistant, il est souvent ignoré à cause de son coût élevé.

Le mélèze 

Il est reconnaissable par sa couleur brune pouvant virer au vert avec le temps. Il est très résistant au froid et nécessite un entretien régulier afin de garder sa teinture.

Que retenir ?

En conclusion, tous les types de bois sont utiles et meilleurs pour une extension que d’autres matériaux. Chaque type de bois présente des avantages et inconvénients.