Les masques de peinture : que faut-il savoir ?

Dans les industries, les champs de cultures et au cours de certaines tâches, il est important de porter un masque. En effet, le masque protège l’organisme de l’homme de certains éléments toxiques. Le masque de peinture par exemple est le plus adapté que les peintres peuvent utiliser lorsqu’ils sont à la tâche. Alors, que faut-il savoir sur les masques de peinture ?

Masque de peinture : qu’est-ce que c’est ?

Un masque de peinture est un outil ou un instrument qu’un peintre peut utiliser pour empêcher l’inhalation des éléments pathogènes. Il existe des informations plus détaillées sur le site https://masque-peinture.fr/ qui concernent les masques de peintures. 

Lire également : Rénovation durable et éco-responsable : impactant sur vos dépenses d'énergie au quotidien ?

Il est vivement conseillé de miser sur les masques de peintures pour mettre le nez à l’abri des poussières, gaz, vapeur, etc. Parmi les masques certains sont jetables et d’autres sont réutilisables.

Quelles sont les différentes familles de  masque de peinture qui existent ?

La réponse à cette question, c’est oui. Les différents masques de peintures ou de protections sont répartis en deux grandes familles. En effet, la première famille regroupe l’ensemble des masques qui peuvent protéger le nez des utilisateurs des aérosols liquides et des poussières. Cette première famille est constituée de trois classes.

Sujet a lire : Lutte biologique : renforcez l'écosystème d'une autre manière

La FFP1 est celle de la première classe et elle est utilisée dans un environnement où on exploite le foin, le coton, etc. La FFP2 est celle de la deuxième classe qui s’adapte parfaitement à un lieu où il y a les champignons, des semences, etc. La FFP1 et la FFP2 peuvent être utilisées pendant 8 heures de suite, mais l’exposition de la FFP2 est supérieure de la FFP1.

Et la troisième classe est la FFP3, elle est parfaite pour les milieux où il y a fibre céramique, du plomb, de la silice, etc. Cette dernière peut être utilisée durant 400 heures. 

Peut-on connaître le coût des masques ?

Il est judicieux de connaître le prix des masques, mais le coût est variable. En effet, un masque de peinture 18 in 1, coûte 24,99 euros. Il existe des masques qui coûtent environ 40 euros. Par ailleurs, les masques qui permettent la respiration faciale comme Holulo masque complet coûtent 43,99 euros. Il existe également d’autres masques un peu plus chers que ces derniers.

Il s’agit des 3M masque de protection pour pulvérisation de peinture 4255+, A2P3, 1 paquet. Par contre, le prix est moins cher pour certains masques. En réalité, le prix de ces derniers masques tourne autour de 10,95 euros, c’est le cas des masques 20x masque FFP3 certification CE070.

En outre, les masques qui ont la capacité d’empêcher l’inhalation des gaz, poussières peuvent être acquis avec 25,99 euros. Il est aussi possible de trouver d’autres prix, cette variation peut lier à la qualité du masque.